Home Historique disque de stationnement
Envoyer Imprimer PDF

Historique du disque de stationnement

Naissance du disque de stationnement en France : il est utilisé pour la première fois en 1957 en France à Paris, avant d'être repris dans presque tous les pays européens. Une normalisation a été réalisé au niveau de l'Europe en 1979. Tous les pays se mettent en conformité à cette recommandation.

ancien disque stationnement

Si des compteurs de stationnement sont utilisés aux USA depuis longtemps, c’est la France qui a inventé le disque de stationnement. L'initiateur du disque est un Sarthois, Lucien Bouvier, maire-adjoint à La Flèche.
Début 1950, les problèmes de circulation et de stationnement sont déjà importants et ont amené les pouvoirs publics à prendre des mesures sévères pour améliorer la situation. Le nombre d'automobiles du département de la Seine avait énormément augmenté, passant de 400 000 voitures en 1938 à 920 000 à la fin de 1955.
De plus, de nombreuses voitures stationnaient de façon permanente, ne respectant pas la réglementation du stationnement.

Une ordonnance du 19 septembre 1955 prescrit l'enlèvement des voitures en stationnement illicite à l'aide de camions-grues. Le Préfet de Police décide de faire respecter le stationnement à partir de 1956, et publie un communiqué dans lequel il déclare : « Dans l'agglomération parisienne certaines règles ont été fixées pour le stationnement des véhicules : celui-ci peut s'effectuer des deux côtés dans les rues larges, d'un seul côté si le stationnement bilatéral ne permet pas à deux files de voitures de circuler simultanément, cette disposition s'appliquant également dans les voies où la circulation s'effectue à sens unique. II est totalement interdit dans les rues étroites ou sur certains points particuliers signalés à l'attention (disques, grès rouges) ou bien connus (arrêts d'autobus, stations de taxis, etc.).
Une récente étude des contraventions relevées pour stationnement irrégulier vient de révéler que la plupart des conducteurs fautifs savaient pertinemment qu'ils étaient en infraction, mais préféraient courir le risque d'un procès-verbal plutôt que de garer leur véhicule loin de leur domicile ou de leur bureau.
Le Préfet de Police décide de faire appliquer la réglementation relative au stationnement.

embouteillage stationnement

Une expérimentation de stationnement limité est engagée en 1955 : le stationnement sur les contre-allées des Champs-Élysées est limité à une heure. Le contrôle s'effectue au moyen de papillons que collent des agents spécialisés sur les pneus des voitures en stationnement et dont la couleur est changeante toutes les heures. En fait, la durée du stationnement effective peut donc aller de 1 h à 1h59 h.

En juillet 1955, la Préfecture de la Seine a ouvert un concours « en vue de rechercher un procédé pour la perception d'une taxe de stationnement applicable aux voitures automobiles en différents points des voies publiques parisiennes ». Ce concours donne 175 suggestions (chèques-stationnement, compteurs de stationnement sur la voie publique, appareils fixés aux voitures, etc...).C’est donc comme cela qu’apparaît en 1957 une zone bleue à Paris, à l'intérieur de laquelle le stationnement est limitée à 1 heure. Cette zone est située au nord de la Seine et va de la place de l’Étoile vers la Gare du Nord et le Louvre.

Ce nouveau dispositif de contrôle du stationnement, mis en place par René Genebrier (préfet de police) , et inventé par l'ingénieur Robert Thiebault, est composé de 2 parties :

- le disque de stationnement que l’automobiliste doit poser à l’intérieur de sa voiture en indiquant l’heure d’arrivée et de départ

- l’appareil d’enregistrement mis à disposition des contrôleurs : les policiers chargés du contrôle ont un petit appareil dans lequel ils enregistrent à l’aide de deux petites touches les deux derniers chiffres de la plaque d'immatriculation des voitures stationnées. La tournée suivante, 1 heure plus tard, si les 2 mêmes chiffres saisis sont déjà entrés dans l'appareil, une sonnerie se déclenche.

Ce dispositif sera retenu en Allemagne en 1961. Il se généralisera dans les années 1960 à tous les pays européens, avec des formes différentes suivant les pays.
La conférence européenne des ministres des transports en mai 1979 recommande l'utilisation d'un disque de stationnement unique dans tous les États membres. Ce modèle de disque stationnement n'indique que l'heure d'arrivée.

Il a l'avantage de pouvoir être utilisé pour des stationnements de durées variables et permet donc ainsi à l'autorité compétente d'adapter les durées de stationnement aux conditions de la ville.
Il implique que le conducteur et l'agent de contrôle doivent ajouter la durée de stationnement à l'heure indiquée pour connaitre l'heure de fin de stationnement.
Les avantages de ce nouveau disque de stationnement sont liés à sa facilité d'utilisation. Il s'adapte bien mieux que le "disque bleu" aux réglementations qui limitent à moins d'1 heure la durée du stationnement autorisé et donc, favorisent une plus grande rotation des voitures sur les places de stationnement avec de nouvelles conditions de circulation et de stationnement.

Le disque en 2001 :

Un test de l'utilisation du nouveau disque de stationnement européen débute janvier 2001 à Bron, ville du Rhône. La durée de stationnement est alors limité à 30 minutes sur l'ensemble de l’avenue Franklin Roosevelt, axe principal de la ville où circule le tramway, ce qui évite tout les stationnements de voitures trop long devant les commerces. Pour le reste de la ville, la durée est de 1 h 30.

La France adopte enfin le disque européen en 2007. De plus, le nouveau modèle de disque de stationnement a été défini par un arrêté du ministère de l'intérieur en date du 6 décembre 2007. Celui-ci ne possède plus qu'une seule fenêtre permettant au conducteur d'indiquer l'heure d'arrivée. Avec ce nouveau disque, la durée forfaitaire de stationnement disparaît au profit d’une durée indiquée par arrêté municipal. Ce procédé autorise donc la modulation des durées de stationnement dans certaines zones délimitées, ce qui n’était pas possible avec l'ancien disque .

 

Dernières informations

 

Demandez nos échantillons gratuits en Papier recyclé.  DEMANDE D'ECHANTILLONS DE DISQUES DE STATIONNEMENT.